Différents types de mandrins pour perceuse : Avantages et inconvénients

Le mandrin est cette partie métallique se situant au bout de la perceuse à colonne. Il sert la mèche, le foret ainsi que tous les autres accessoires adaptables sur votre outil. En effet, il existe sur le marché différents types de mandrins selon le matériel à percer. Lors de l’achat il vous est toujours fourni selon la capacité et la puissance du moteur de votre machine.

Différents types de mandrins - à cléToutefois, vous êtes libre de le changer si vous ressentez le besoin. A l’achat vous allez aussi choisir le foret qui serait adapté à la matière que vous voulez percer. Car vous convenez avec moi que le foret/mèche qui sert à percer le bois ne peut forcément pas percer l’acier. Ainsi, pour percer du bois il vous faut un type de foret donné, il en est de même pour un métal ou un béton, etc.

A lire aussi : Feider F13350FCD : un parfait rapport qualité/prix

Différents types de mandrins pour perceuse à colonne

Parlant des types de mandrins pour perceuse à colonne, nous en distinguons principalement trois. Il s’agit du mandrin à clé, du mandrin auto-serrant et du mandrin à serrage manuel. L’un ou l’autre conviendra certainement à votre nouvel outil de perçage.

  • Le mandrin à clé

Ce type de mandrin permet l’usage d’une clé spécifique. Ainsi, à l’aide de cette dernière que vous placez entre le mandrin et une roue dentée vous pouvez serrez et desserrer chacun des mors de l’accessoire se trouvant autour de la mèche ou du foret. C’est bien le plus simple des mandrins à utiliser en termes de fonctionnalités. Il est composé de quatre pièces : le corps, le jeu de mors, l’écrou et la chemise.

  • Le mandrin auto-serrant

Ici, le mandrin peut se serrer et se desserrer en un geste sans l’utilisation d’une clé comme dans le cas précédent. Il est le genre de mandrin qui s’utilise de plus en plus surtout sur les nouveaux modèles de perceuses à colonne. A cet effet, il vous dispense de devoir vous tracasser pour serrer et desserrer les mors.

  • Le mandrin à serrage manuel

Ce type de mandrin est équipé d’un anneau. Ainsi, il vous suffira de tourner manuellement pour fermer les mâchoires de l’outil. Pour l’ouvrir il vous suffira également de faire la même opération mais cette fois-ci dans le sens contraire.

Avantages et inconvénients de chaque type de mandrin

Chaque mandrin convient à une matière spécifique à percer. Et quelque soit celui qu’utilise votre perceuse, il a certainement ses avantages mais également ses inconvénients. Voyons donc ensemble les avantages et les inconvénients de chaque type de mandrin.

  • La clé du mandrin permet de bien le serrer. Ainsi, l’avantage ici est le maintien du mandrin bien serré même pour des perçages difficiles et délicats. Bien que ceci constitue un avantage majeur, il ne manque pas d’inconvénient. Pour celui qui utilise une perceuse dont le mandrin est à clé, il doit vraiment veiller sur celle-ci et le mettre à un endroit sûr pour ne pas la perdre.
  • Le mandrin auto-serrant offre à son utilisateur la capacité de travailler sans utiliser une clé pour serrer quoi que ce soir lorsqu’il s’agira de changer d’outils. Toutefois, ce type de mandrin fréquemment utilisé de nos jours présente un inconvénient que certains pourront juger mineur. Il s’agit ici de la possibilité de desserrage sur les perçages délicats.
  • Enfin, le mandrin à serrage manuel offre un bon maintien. Toutefois, vous encourez un possible risque de blocage du mandrin.

A lire aussi : Fartools One P 13E : Vaut-elle vraiment la place qu’on lui accorde?

Conclusion

Bien qu’il existe plusieurs types de mandrins, chaque modèle fait bien la tâche pou laquelle il est conçu. Les différents inconvénients que nous avions soulignés en haut n’ont vraiment pas un impact considérable sur le résultat attendu. De plus, du fait que chaque type de mandrin convient à un matériel donné à percer, il vous revient de choisir ce qui est parfait pour votre perceuse.